L'actualité de la recherche

Le physico-chimiste Thomas Ebbesen médaille d'or 2019 du CNRS

À la une, Prix/distinctions

03/07/19

Le physico-chimiste Thomas Ebbesen, professeur à l’Université de Strasbourg, vient de recevoir la médaille d’or du CNRS. Pour fêter cette prestigieuse récompense scientifique, l’ancien directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires, a réuni son équipe ainsi que quelques collaborateurs et amis ce mercredi 3 juillet 2019.

« C’est très émouvant pour moi, c’est comme une acceptation par le système français », souligne Thomas Ebbesen, chercheur franco-norvégien, lors d’un petit discours improvisé au sixième étage de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires. La nouvelle est tombée officiellement une demi-heure plus tôt sur le site du CNRS : le chercheur vient d’obtenir la médaille d'or du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises.

Ses travaux en nanosciences, fortement interdisciplinaires, couvrent des domaines aussi divers que les sciences des matériaux carbonés, l'optique, la nano-photonique et la chimie moléculaire. Ses découvertes ont notamment permis des ruptures technologiques en optoélectronique, pour les communications optiques et les biocapteurs. Ce professeur de l’université de Strasbourg a dirigé l’Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (ISIS, CNRS/Université de Strasbourg) jusqu’en 2012. Il est aujourd’hui directeur de l’Institut d’études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS).

Le chercheur avait déjà été distingué en 2018 par le grand prix de la fondation de la Maison de la chimie. En 2014, il avait été le premier chercheur français récompensé par le prix Kavli, la plus haute récompense pour les nanosciences. A quand le prix Nobel ? « Je ne répondrai pas à cette question », sourit Thomas Ebbesen qui aime la discrétion.

M.R.