L'actualité de la recherche

Joseph Moran et Harun Tüysüz récompensés par le prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn »

Crédit DR

Prix/distinctions, Vie et santé

05/10/20

Le prix Forcheurs a été remis le 29 septembre 2020 par Guillaume Ollagnier, ministre-conseiller à l’ambassade de France en Allemagne, à Joseph Moran, professeur à l’Université de Strasbourg, et Harun Tüysüz, chef de projet au Max-Planck-Institut für Kohlenforschung de Mülheim an der Ruhr, pour leurs travaux conjoints sur la catalyse enzymatique en chimie prébiotique.

L'événement a réuni une trentaine de personnalités de la recherche et de l’enseignement supérieur et des membres de la société civile française et allemande. Le professeur Jean-Marie Lehn, parrain du prix, était présent en visioconférence depuis Strasbourg. Joseph Moran et Harun Tüysüz ont été récompensés pour leurs travaux en chimie prébiotique.

Leurs recherches contrastent avec les approches passées car leurs expériences réussissent à établir une continuité entre les types de chimie opérant dans les cellules aujourd’hui et la chimie qui a eu lieu à l’origine de la vie permettent ainsi de mieux comprendre le passage de la chimie prébiotique à la biochimie.

Organisé conjointement par le service pour la science et la technologie de l’ambassade de France en Allemagne et l’université Franco-Allemande, le prix « Forcheurs Jean-Marie Lehn » est décerné à de jeunes chercheurs, afin d’encourager les coopérations scientifiques entre la France et l’Allemagne dans les domaines de la santé, de la pharmacologie ou de la chimie. Les candidatures sont évaluées par un jury composé de membres de l’Académie des sciences de Paris et de l’Académie Léopoldine (Académie des sciences allemande). Chaque lauréat bénéficie d'un prix de 10 000 euros.