L'actualité de la recherche

Première pierre Insectarium

Au coeur des recherches du futur insectarium, les maladies transmises par les moustiques - Pose de 1ère pierre

L’Insectarium, future extension de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire (IBMC) sera un espace dédié à l’étude des maladies véhiculées par les moustiques telles le paludisme, la dengue ou le virus Zika. Financé dans le cadre de l’opération campus, l’Université de Strasbourg et le CNRS se dotent ainsi d’infrastructures performantes aux normes internationales de confinement pour mener des recherches de pointe, afin de comprendre et combattre ces pathologies. L’IBMC est un des pôles d’excellence strasbourgeois dans le domaine de la biologie fondamentale. Il héberge trois unités propres du CNRS avec plus de 230 chercheurs, doctorants et personnels techniques dont Jules Hoffmann, Prix Nobel de médecine 2011 et médaille d’or du CNRS.

Téléchargez le dossier de presse