L'actualité de la recherche

Innovation : une mousse isolante faite à partir de micro-algues

En synergie, laboratoire et entreprise ont uni leurs forces pour le développement d’une nouvelle génération de matériaux alvéolaires biosourcés et durables, à partir de micro-algues.

Une collaboration pérenne et fructueuse entre l’équipe BioTeam du professeur Luc Avérous à l'Institut de chimie et procédés pour l'énergie, l'environnement et la santé (UMR CNRS-Université de Strasbourg) et la société internationale Soprema (France), leader mondial des matériaux d’étanchéité et d’isolation pour le bâtiment, a permis le développement de mousses d’isolation biosourcées et innovantes à partir de micro-algues, pour des applications durables et à long terme dans le bâtiment. Une première mondiale.

Les structures chimiques (synthons) bio-synthétisées par cette ressource renouvelable sont particulières, multiples et modulables en fonction de l’origine de la ressource algale et des conditions de croissance. De nouveaux synthons permettent de développer des architectures macromoléculaires originales et performantes.

Quote

« L’essor des matériaux polymères verts et respectueux de l’environnement est une opportunité unique pour accélérer la croissance du secteur de la chimie en Europe. Le développement de nouveaux matériaux biosourcés est un des enjeux majeurs de notre époque, en accord avec les évolutions sociales actuelles et ceci face à la difficulté croissante pour certaines industries de pérenniser leurs approvisionnements issus de certaines fractions du pétrole », estime Luc Avérous.