L'actualité de la recherche

L’Université de Strasbourg : campus d’innovation !

[Presse] Étudiants, [Presse] Formation

29/01/18

L’Université de Strasbourg est retenue comme l’un des trois sites pilotes de la mission « Campus d’innovation » lancée ce 29 janvier par Frédérique Vidal sur le campus strasbourgeois. La matinée a été consacrée à la réussite étudiante.

La visite à Strasbourg de Frédérique VIDAL, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce 29 janvier 2018, a été l’occasion d’annoncer le lancement de la mission sur les campus d’innovation.

Les universités de Strasbourg, Montpellier et Rennes sont les trois sites retenus par le ministère. Jean-Lou Chameau, en charge de cette mission, effectuera « un diagnostic pour détecter les atouts et les limites des pratiques mises en place dans ces trois universités. L’objectif est de fixer une feuille de route pour les autres universités qui souhaiteraient porter des innovations, précise-t-il.

L’innovation à l’Université de Strasbourg prend sa source au cœur d’un écosystème qui allie université, organismes de recherche et entreprises. Elle est et continue d’être favorisée par l’excellence de la recherche, la créativité des étudiants, la confiance au terrain, l’initiation à la recherche dès la licence…

« Je me réjouis de ce choix et de la confiance que nous porte la ministre Frédérique Vidal, note Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg. Le campus strasbourgeois se révèle plus que jamais "campus d’innovation". Notre ambition continuera d’être en permanence à la pointe du développement des connaissances scientifiques. C’est notre engagement vis-à-vis de la société. »

Le matin, une réunion de travail réunissant environ 120 acteurs des cinq universités du grand est - universités de technologie-Troyes, de Lorraine, de Haute-Alsace, Reims-Champagne-Ardennes et de Strasbourg - a permis de présenter différents dispositifs en faveur de la réussite étudiante. Cette réunion a permis des échanges d’expériences entre universités et un dialogue franc avec la ministre.  

L’Université de Strasbourg a choisi de mettre en avant l’évaluation continue intégrale : une pratique pédagogique au service de la réussite étudiante, qui fait ses preuves là où elle est appliquée et permet aux étudiants de progresser tout au long de l’année.

L’évaluation continue intégrale s’inscrit dans un large programme d’engagements autour de cinq axes pour aider à la réussite des étudiants au sein de l’Université de Strasbourg : la rénovation de la pédagogie, la recherche sur les pratiques pédagogiques, la vie étudiante, la formation des enseignants – notamment via l’Idip (Institut de développement et d’innovation pédagogiques) - et l’accompagnement des étudiants.

En début d’après-midi, la ministre a rencontré les trois prix Nobel Jean-Marie Lehn, Jules Hoffmann, Jean-Pierre Sauvage, et a effectué avec eux une visite d’un laboratoire au sein d’Isis (Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires), précurseur en matière d’écosystème d’innovation.

La journée s’est conclue par une visite de la ministre sur le terrain, au café Learning Lab, le centre d’aide à la formation et aux études situé à l’IUT Robert Schuman à Illkirch.