L'actualité de la recherche

L’Université de Strasbourg s’associe au projet KTUR pour une coopération renforcée en matière de recherche et de développement

[Presse] Étudiants, [Presse] Recherche

05/10/20

Le projet européen « Knowledge Transfer Upper Rhine » (KTUR) renforce le transfert transfrontalier de connaissances et de technologies entre des acteurs d’Allemagne, de France et de Suisse. Ce réseau transnational et interuniversitaire favorisera aussi des créations d’entreprises transfrontalières. Un événement numérique de lancement a lieu vendredi 9 octobre 2020 : les résultats de la première année du projet seront présentés.

Initié en 2019 et soutenu par l’Union européenne, le projet pionnier trinational « Knowledge Transfer Upper Rhine » (KTUR), permet de développer une approche collective transfrontalière de la relation avec le monde socio-économique dans le Rhin supérieur, réunissant ainsi des acteurs d’Allemagne, de France et de Suisse.

« KTUR est l’occasion pour chaque partenaire de s’inspirer des meilleures pratiques et de développer des actions collectives vis-à-vis des entreprises, précise Michel de Mathelin, vice-président valorisation et relations avec le monde socio-économique à l’Université de Strasbourg. Grâce à ce projet les entreprises auront ainsi accès à une offre globale en matière de transfert de connaissances et technologies dans le Rhin supérieur. » Les partenaires du projet prévoient par exemple de mettre en place une plateforme numérique d'informations et d'échanges qui permettra un accès rapide et facile aux offres technologiques de toute la région du Rhin supérieur.   

Le groupe cible le plus important pour le transfert de technologies issues d’établissements d’enseignement supérieur est l’industrie – allant des start-ups aux acteurs implantés mondialement. Les mesures définies au sein du projet KTUR comprennent ainsi l’expérimentation d’une offre commune de transfert de connaissances et de technologies, par exemple dans le cadre de la formation continue, par le biais de start-ups ou lors de manifestations transfrontalières sur l’innovation. Au cours des douze derniers mois, l’équipe du projet a identifié les bonnes pratiques et a défini les améliorations possibles avec l’appui des partenaires du secteur, les pôles, les agences de développement économique ainsi que les chambres de commerce et d’industrie de la région du Rhin Supérieur. Les mesures pilotes découlant de ce travail initial vont à présent être mises en œuvre et évaluées avec la participation d'une centaine d'entreprises.

Vendredi 9 octobre 2020, de 10h à 12h30, l’événement qui se déroulera en anglais, peut être suivi à distance via le logiciel de vidéoconférence Zoom : inscription préalable nécessaire à l’adresse suivante http://www.irm.kit.edu/ktur.php

Les données de connexion seront envoyées par courrier électronique après inscription.

Programme complet de l’événement :
http://www.irm.kit.edu/downloads/Program_KTUR_KickOff_091020.pdf

 
À propos du projet KTUR 
L’Union européenne soutient le projet « Knowledge Transfer Upper Rhine » (KTUR) à hauteur de 1,6 millions d’euros pour trois années. L’Université de Strasbourg est associée à 12 universités et établissements d’enseignement supérieur dont le Karlsruhe Institute für Technologie (KIT) qui est chef de file du consortium. Les deux établissements d’enseignement supérieur de la Suisse du Nord-Ouest sont soutenus par des fonds fédéraux et cantonaux des Cantons d’Argovie, de Bâle-Campagne et du Jura à hauteur d’environ 300 000 euros. Le budget total du projet s’élève à 3,9 millions d‘euros. Le projet KTUR a été initié au sein du groupement Eucor-The European Campus, dans lequel l'Université de Bâle, l'Université de Fribourg, l'Université de Haute-Alsace, le KIT et l'Université de Strasbourg forment ensemble un espace trinational d'enseignement supérieur avec actuellement 115 000 étudiants et 15 000 chercheurs. Eucor est également partenaire associé de KTUR

Le site web du projet KTUR : https://ktur.eu
 

Contacts Université de Strasbourg
- Antony Latour, chargé de mission auprès du vice-président Michel de Mathelin : a.latour@unistra.fr
- Alexandra Solom, manager du projet KTUR : solom@unistra.fr