L'actualité de la recherche

Lauréats ERC 2012

11/12/2018

Nicolas Charlet-Berguerand

Photos DR

Directeur de recherche Inserm, Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (UMR 7104/UMR_S 1258). Lauréat d’une bourse ERC Starting Grant (Life Sciences) en 2012.

Projet : RNA DISEASES - Comprendre les maladies à gain de fonction ARN.

Résumé
La plupart du génome humain est constitué de séquences ADN non codantes, dont certains éléments répétés peuvent conduire à diverses pathologies. Le but est donc de comprendre comment ces séquences de nucléotide répétées transcrites mais censées être non traduites peuvent conduire à des maladies génétiques neuromusculaires ou neurodégénératives. Les objectifs sont de comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires, d’établir des modèles cellulaires et animaux et de rechercher des approches thérapeutiques pour ces maladies.

Wiebke Drenckhan-Andreatta

Chargée de recherche CNRS, Institut Charles-Sadron (UPR 22, CNRS). Lauréate d’une bourse ERC Starting Grant (Physical Sciences and Engineering) en 2012.

Projet : POMCAPS - Auto-assemblage à deux échelles : génération et caractérisation des matériaux poreux avec des surfaces modifiées.

Résumé :
Pourquoi reconnaît-on si facilement une mousse parmi d’autres matières ? Parce que les bulles « s’auto-organisent » selon des règles scientifiques très strictes. Invisibles à l’œil, les tensioactifs s’auto-organisent à la surface pour stabiliser la mousse. Le projet a combiné des mécanismes à deux échelles pour créer des mousses à structure et propriétés de surface contrôlée, développant ainsi de nouveaux matériaux cellulaires pour la mécanique, l’acoustique ou l’ingénierie tissulaire.

 

Guido Pupillo

Professeur, Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (UMR 7006). Lauréat d’une bourse ERC Starting Grant (Physical Sciences and Engineering) en 2012.

Projet : ColDSIM - Cold gases with long-range interactions : Non-equilibrium dynamics and complex simulations.

Résumé :
Les gaz froids des atomes de Rydberg et des molécules polaires de base, excités électroniquement, ont suscité un intérêt considérable pour la physique de la matière froide, en introduisant pour la première fois des systèmes à plusieurs corps avec des interactions à la fois longues et accordables. L'objectif était de développer des idées et des outils théoriques pour la compréhension et le contrôle de la dynamique hors équilibre dans ces divers systèmes et leurs mélanges et l'analyse des phénomènes fondamentaux émergents dans les régimes classiques et quantiques des interactions fortes. Cela a conduit à la découverte de nouveaux états de la matière, tels que les soi-disant supersolides, les verres classiques monodispersés et les verres quantiques.