L'actualité de la recherche

Lauréats ERC 2011

11/12/2018

Jean-Marie Lehn

Photos DR

Professeur, Laboratoire de chimie supramoléculaire - Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (UMR 7006). Lauréat d’une bourse ERC Advanced Grant (Physical Sciences and Engineering) en 2011.

Projet : SUPRADAPT - Frontiers in supramolecular chemistry towards adaptive chemistry.

Résumé :
L’extension de la plasticité constitutionnelle caractéristique de la chimie supramoléculaire à la chimie moléculaire a conduit à l'émergence d'une chimie dynamique constitutionnelle (CDC), où la dynamique s’exerce sur la constitution même de l’objet chimique, qu’il soit moléculaire ou supramoléculaire. Cette CDC repose sur l’aptitude à un échange et une réorganisation continus de composants. Ainsi l'objet chimique devient capable de répondre aux sollicitations externes, d'une autre substance ou du milieu, par modification de sa constitution même. Il en résulte l'émergence d'une chimie adaptative et évolutive.

Matteo Negroni

Directeur de recherche CNRS, Architecture et réactivité de l'ARN - Institut de biologie moléculaire et cellulaire (FR 1589). Lauréat d’une bourse ERC Starting Grant (Life Sciences) en 2011.

Projet : VIRMUT - Variability in the mutation rate of RNA viruses.

Résumé :
Ce projet vise à mieux comprendre la variabilité du taux de mutation des virus à ARN. Les virus à ARN sont les entités évoluant le plus vite au monde. Cette évolution très rapide s’explique par leur taux de mutation, beaucoup plus élevé que celui des organismes à ADN. De plus, le taux de mutation varie beaucoup d’un virus ARN à un autre. Mais les causes de ces variations demeurent encore peu comprises. Il est d’intérêt pour des questions de santé-publique et de recherche antivirale de mieux comprendre la réplication de ces virus

Roméo Ricci

Professeur des universités et praticien hospitalier, Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (UMR 7104/UMR_S 1258) et Laboratoire de biochimie et biologie moléculaire - Nouvel Hôpital Civil. Lauréat d’une bourse ERC Starting Grant (Life Sciences) en 2011.

Projet : STRESSMETABOL - Stress signaling mechanisms in metabolism and inflammation and related disorders.

Résumé :
Dans ce projet, l’équipe de Roméo Ricci s’est concentrée sur les mécanismes moléculaires sous-jacents à l'adaptation aux stress nutritionnels et inflammatoires dans les cellules de mammifères. Différents types de cellules emploient des stratégies uniques pour faire face à de tels stress : alors que la malnutrition compromet les réponses immunitaires appropriées, la surnutrition les active. La dérégulation de ces voies et processus interdépendants est liée aux maladies métaboliques et inflammatoires humaines.

Marat Yusupov

Directeur de recherche CNRS. Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC). Lauréat d’une bourse ERC Advanced Grant (Life sciences).

Projet : Bases structurales du système de synthèse de protéines dans les cellules humaines (SBPSSHS).

Résumé :
Grâce au perfectionnement de la cristallographie, les chercheurs ont fait un pas de plus vers la connaissance de la structure du ribosome de la levure, champignon microscopique. Le niveau de précision atteint rend possible l’étude de l’agencement des molécules entre elles, permettant ainsi la cartographie de 79 protéines et 5 600 nucléotides. Outre l’avancée technique considérable qu’ils constituent, ces résultats intéressent les industries pharmaceutiques pour la conception de nouveaux composés thérapeutiques antifongiques.